L’oseraie de l’île

Il existe un site unique en Gironde, que nous souhaitions absolument vous faire découvrir : l’Oseraie de l’Île. Nous y avons rencontré Karen et Corentin, créateurs vanniers et osiériculteurs.

Karen et Corentin, créateurs vanniers et Osiériculteurs

Tous deux n’ont pas le même parcours, mais se sont réunis autour de leur passion commune, l’osier.

Karen est issue d’une formation aux Beaux-Arts, où elle a trouvé dans la vannerie d’osier les techniques et matières parfaites pour exprimer des envies des création.

Corentin, quant à lui, a fait ses lettres auprès d’un artisan périgourdin, désireux de transmettre son savoir-faire. Peu à peu, Corentin développe les techniques enseignées vers des créations originales et contemporaines.

Ainsi, ils cultivent depuis 2012 leur matière première, soit une vingtaine de variétés d’osiers. Cette culture leur assure une maîtrise optimale du processus de création.

La culture de l’osier

L’Oseraie de l’Île est une ferme typique de la plaine de Garonne. En effet, elle se consacre à la culture de l’osier qui est utilisé pour la vannerie, la décoration avec la création de pièces uniques. Chose plus étonnante, l’osier est aussi utilisé pour la tonnellerie !

L’Oseraie s’étend sur 7 hectares et produit essentiellement de l’osier -le vime- pour les viticulteurs. Ces derniers utilisent les brins d’osier servent pour attacher les sarments de vigne. C’est une tradition dans la région, pour éviter le fil de fer qui blesse le bois. Aujourd’hui, ce sont surtout les grands châteaux qui utilisent l’osier.

L’osier : la récolte

La récolte de l’osier s’effectue de novembre à mars, avec un pic en janvier, correspondant au moment le plus fort de la demande viticole.

L’oseraie de l’Ile : des stages d’initiation

Cette vannerie contemporaine est régulièrement mise en valeur dans les reportages et magazines de décoration. Karen et Corentin organisent régulièrement des stages, pour s’initier aux différentes techniques de travail de l’osier.

D’ailleurs, pour s’ouvrir au plus grand nombre, Aubert Ermisse et l’Oseraie de l’Île organisent des visites de l’atelier-boutique.

N’hésitez pas à nous contacter !

Des artistes passionnés, comme on aime tant en rencontrer !

 

Des escapades Aubert Ermisse, révélatrices de pépites tricolores.

Les Autres pépites de la Dordogne

Deux autres belles rencontres : Patrick Cechetto , pêcheur professionnel qui vous emmènera sur la Dordogne pour vous faire découvrir l’environnement préservé cette rivière.  Quant à Kristof il se passionne pour le cuir de Poisson. 

Prenez de la hauteur en visitant les Jardins de Marqueyssac. La vue sur la Dordogne est fantastique !

A Neuvic, visitez le Moulin de la Veyssière où l’on fabrique de l’huile de noix et de noisette ainsi que le Caviar de Neuvic.

Please follow and like us:
Pin Share
FACEBOOK
YOUTUBE
LINKEDIN
INSTAGRAM