Lors de notre escapade en Dordogne, nous avons découvert une nouvelle pépite : le « Caviar de Neuvic ». Deux variétés d’esturgeon y sont élevées :

  • L’Acipenser Baeri, qui est un esturgeon d’eau douce d’origine sibérienne,
  • L’Acipenser Gueldenstati, qui est le fameux caviar osciètre.

 

Lors de notre visite, nous avons découvert le domaine. Et quel domaine !

Il se situe aux abords de l’Isle, niché dans un environnement bucolique. On y croise chèvres, cochons et poules, qui s’y baladent en toute liberté…Puis, nous arrivons au niveau des bassins où sont élevés les esturgeons. Ce n’est pas moins de 12.350 m2 de bassins, directement alimentés par les eaux de l’Isle, que nous découvrons !

 

 

Les bassins fonctionnent en circuit ouvert, ce qui assure un renouvellement intégral de l’eau plusieurs fois par jour. L’installation est par ailleurs complétée d’un bassin d’affinage en eau claire.

 

L’esturgeon est un poisson particulièrement fragile. Par exemple, le Baeri doit passer un minimum de sept ans en bassin avant de pouvoir offrir des œufs de qualité.

La qualité de l’eau et de l’alimentation est essentielle, pour garantir la qualité exceptionnelle du caviar final.

 

 

De ce fait, les esturgeons sont ici nourris avec une alimentation exclusivement bio, composée uniquement de farines de poissons issues de la pêche durable et de céréales sans OGM.

Le caviar représente seulement 12% environ de l’esturgeon. Cependant, au domaine, tout le reste est valorisé.

La visite s’est achevée avec la dégustation de différents caviars et autres produits dérivés.

Cette visite, gourmande et instructive, est assurée par notre guide Jean !

 

 

 

Il nous est donc apparu évident de proposer ce circuit dans notre catalogue. Avec Caviar de Neuvic, nous proposerons à nos clients des découvertes immersives, ainsi que des dégustations approfondies des produits !

Des escapades Aubert Ermisse, révélatrices de pépites tricolores.

FACEBOOK
YOUTUBE
LINKEDIN
INSTAGRAM